Inscription au CNED, done ✅

Si vous avez suivi nos aventures depuis leurs débuts, vous savez que les tauliers ont une ado, Pauline, qui les suit bon gré mal gré dans leurs aventures.

Lorsqu’ils ont décidé, l’an dernier, de devenir nomades à mi-temps, l’idée était de voyager essentiellement pendant les vacances scolaires et les week-ends, et de laisser un peu la mini-taulière en ‘autonomie’ à la maison de temps en temps. Sauf que la mini-taulière est la digne fille de ses parents, et elle s’est prise au jeu !

Du coup, elle a proposé aux tauliers de faire son année de terminale à distance pour pouvoir voyager avec eux (et voyager plus, donc) avant d’entamer des études secondaires pendant lesquelles ce ne serait plus possible.

Bien qu’elle ne doute pas de la capacité de son ado, la taulière s’est quand même bien renseignée avant d’accepter : qu’en était-il de la reconnaissance des études à distance dans un parcours scolaire ?

Renseignements pris auprès de différents spécialistes de la questions (CPE, enseignants et dirigeants d’établissement de l’enseignement supérieur), la taulière a découvert que le CNED avait une excellente réputation, et pour cause : tandis que dans les lycées l’enseignement suit le rythme des enseignants et des élèves, pouvant entraîner un retard sur le programme ou une impasse sur certains sujets, au CNED les élèves doivent rendre l’ensemble des devoirs prévus, à un rythme régulier, sur l’ensemble du programme tel qu’il est prévu par l’Éducation Nationale.

Et en considérant le fait que passer une année à travailler en autonomie en découvrant l’Europe était un sacré plus sur un CV ou un dossier d’inscription en grande école, la décision n’a pas traîné !

Comment se passe l’inscription au CNED ?

Il est possible de s’inscrire au CNED en classe complète, ou simplement sur certaines matières, en mode ‘libre’ ou en mode ‘règlementé’, ce dernier donnant lieu à l’émission de bulletins et de certificats de scolarité.

Les tauliers ont donc choisi la formule Terminale ES classe complète, en mode règlementé. Ils ont reçu un dossier d’inscription, à imprimer et à renvoyer avec un chèque (bien entendu, ce n’est pas gratuit, et il faut compter 995€ pour l’année de Terminale), les 3 bulletins de notes de l’année écoulée et un “exéat” (un certificat de scolarité indiquant la radiation).

Début septembre, Pauline recevra ses accès aux outils en ligne, et les manuels et devoirs imprimés. Elle devra rendre un nombre de devoirs imposés (de 3 à 12 en fonction des matières) avant le 15 juin 2020 pour valider son année.

Il faudra également l’inscrire en candidat libre au bac, avant décembre, auprès du rectorat du lieu où elle souhaite passer son bac.

Pourquoi le CNED ?

Il existe d’autres solutions d’enseignement à distance. Des lycées privés, qui offrent des prestations nettement supérieures avec des classes en ‘live’ en vidéo, et probablement un suivi plus rigoureux… mais le coût aussi est nettement supérieur, puisqu’il dépasse allègrement les 2000€ pour une année de Terminale !

La question s’est posée, mais après réflexion, les tauliers ont penché pour le CNED :

👉🏻 Parce que c’est un établissement géré par l’Éducation Nationale, dont la reconnaissance ne posera pas de problème pour la suite des études de Pauline,

👉🏻 Parce que la mini-taulière n’a pas de difficultés particulières et qu’elle est autonome, ce qui devrait lui permettre de réussir son année…

Et si ce n’était pas le cas et qu’elle se retrouve en difficulté, les tauliers ont déjà prévu des plans d’urgence 👨🏻‍🚒

Bref, à suivre, prochaine échéance, la validation de l’inscription, puis la réception du méga colis de livres qui pèsent trop lourd et qui font déjà souci au taulier pour son PTAC 😅

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *